Nous retrouver sur la carte

Treize-Vents

Un peu d'histoire...

                    L'origine du nom de Treize-Vents, du moins celle qui est la plus répandue et la plus poétique, mérite d'être contée. Au Moyen Âge, la région était surtout peuplée de travailleurs de la terre, souvent des métayers au service du château ou du prieuré. La redevance en nature versée annuellement par le paysan s'appelait alors la dîme, soit la 10ème partie de la récolte de seigle et autres produits de la terre. La mesure utilisée pour cette redevance s'appelait le van, petite corbeille d'osier et de paille tressée. Et ici, à Treize-Vents, peut-être parce que les paysans étaient plus pauvres, peut-être parce que le clergé et la noblesse étaient moins "exigeants", la part de la récolte versée au propriétaire n'était pas d'une mesure sur 10 (la dîme) mais d'une mesure sur 13 (1 van sur 13) soit 13 vans. D'où peut-être l'origine du nom de Treize-Vents

                   ... et de géographie !                   

                    La commune de Treize-vents (85) est à la croisée de trois départements, le Maine et loire, les Deux-Sèvres et la Vendée. Elle est située sur la rive droite de la Sèvre Nantaise qui la baigne sur plus de 13 km. Le substrat rocheux ancien uranifère explique la présence d'une exploitation d'uranium  (Mine à ciel ouvert de la Commanderie) qui a fonctionné une partie de la seconde moitié du XXème siècle. La mine est fermée, mais continuera à être surveillée, notamment par la Direction régionale de l'environnement. Les habitants de Treize-Vents sont les "Ventais"

Carte Michelin

                    Nous répétons dans la Salle Polyvalente, ancienne école publique de Treize-Vents. Nous y bénéficions de trois autres salles ce qui nous permet de faire régulièrement un déchiffrage des partitions en pupitre.  

Plan de Treize-vents  

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site